L’exemple de saint Blaise

Chers paroissiens,

Certains d’entre vous viendront recevoir la bénédiction de saint Blaise le 3 février prochain. Ce sera la bénédiction des gorges…

L’histoire de saint Blaise nous apprend qu’il parut dès son enfance d’un bon naturel, modeste et qu’il devint médecin. Ayant gagné par ses vertus l’affection de tout le peuple, il fut élu évêque de la ville de Sébaste en Arménie. Agricola, gouverneur de la Cappadoce et de la petite Arménie, commença à persécuter les chrétiens… et leur évêque. C’était vers l’an 316…

« Ô trompeur insensé des âmes, penses-tu me séparer de Dieu par tes tourments ? Non, non, le Seigneur est avec moi, et c’est lui-même qui me fortifie. C’est pourquoi fais de moi tout ce que tu voudras. ». Agricola le fit ramener en prison, et une pieuse veuve lui apporta à manger, et, se jetant à ses pieds, le supplia d’accepter le peu qu’elle lui offrait. Le saint évêque reçut ses charités, et promit de lui procurer, à elle et à tous ceux qui en aurait besoin, son secours et son assistance.

Un jour, on lui amena un jeune enfant qui, en mangeant du poisson, avait avalé une arête qui l’étranglait et le menait à la mort. Sa mère implora Blaise avec beaucoup de larmes et d’esprit de foi. Il pria Notre-Seigneur de lui donner la santé, et à tous ceux qui, étant touchés d’un mal semblable, se recommanderaient à lui. L’enfant fut guéri aussitôt.

Depuis la mort du saint martyr, plusieurs personnes incommodées du même mal, ont été soulagées par son intercession. Cette tradition s’est perpétuée jusqu’à nos jours.

Nous vous attendons, chers paroissiens, en ces temps de confusion et de pandémie, chaque jour dans notre église. Vous y trouverez l’essentiel : le Christ-Jésus, par la prière, la réception des sacrements, et la sainte espérance de compter sur la charité des uns et des autres pour se soutenir.

À côté des moyens matériels, scientifiques et politiques, ne négligeons pas l’aide du Ciel, celle qui nous a été transmise aussi par la foi de nos anciens.

C’est pour le bien de nos âmes !

Je vous bénis                                                        Abbé Renaud de La Motte, curé

 

Quelques photos (crédit Jean-René Vincenti) de la messe de Monseigneur Aumonier du 10 janvier 2021 : https://notredamedesarmees.com/monseigneuraumonier/

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.