mardi 31 mars 2020 : Livre de Daniel 14,27-42.

En ces jours-là, les Babyloniens se rassemblèrent contre le roi et lui dirent : "Livre-nous Daniel qui a détruit Bel, a fait mourir le dragon : sinon nous te ferons mourir, toi et ta maison. " Le roi vit qu'ils se jetaient sur lui avec violence ; cédant à la nécessité, il leur livra Daniel. Ils le jetèrent dans la fosse aux lions, et il y demeura six jours. Dans la fosse, il y avait sept lions, et on leur donnait chaque jour deux corps et deux brebis ; mais alors on ne leur donna pas cette pâture, afin qu'ils dévorassent Daniel. Or le prophète Habacuc était en Judée ; après avoir fait cuire une bouillie et émietté du pain dans un vase, il allait aux champs le porter à ses moissonneurs. L'ange du Seigneur dit à Habacuc : " Porte le repas que tu tiens à Babylone, à Daniel, qui est dans la fosse aux lions. " Habacuc dit : " Seigneur, je n'ai jamais vu Babylone, et je ne connais pas la fosse. " Alors l'ange le prit par le haut de la tête, le porta, par les cheveux de sa tête, et le déposa à Babylone, au-dessus de la fosse, avec toute l'agilité de sa nature spirituelle. Et Habacuc cria : " Daniel, serviteur de Dieu, prends le repas que Dieu t'envoie." Daniel répondit : " Vous vous êtes, en effet, souvenu de moi, ô Dieu, et vous n'avez pas abandonné ceux qui vous aiment. " Et Daniel se leva et mangea. Et l'ange du Seigneur remit aussitôt Habacuc en son lieu. Le septième jour, le roi vint pour pleurer Daniel ; étant venu vers la fosse, il regarda, et voici que Daniel était assis au milieu des lions. Il cria à haute voix et dit : " Vous êtes grand, Seigneur, Dieu de Daniel, et il n'y en a point d'autre que vous ! " Et il le retira de la fosse aux lions. Puis il fit jeter dans la fosse ceux qui avaient voulu le perdre, et ils furent dévorés sous ses yeux, en un instant. Alors le roi dit : " Que tous les habitants de la terre entière craignent le Dieu de Daniel, car c'est lui qui est le Sauveur, qui fait des signes et des prodiges sur la terre, lui qui a délivré Daniel de la fosse aux lions ! "

mardi 31 mars 2020 : Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 7,1-13.

En ce temps-là, Jésus parcourait la Galilée ; il ne voulait pas demeurer en Judée, parce que les Juifs cherchaient à le faire mourir. Or, la fête des Juifs, celle des Tabernacles, était proche. Ses frères lui dirent donc : "Partez d'ici, et allez en Judée, afin que vos disciples aussi voient les œuvres que vous faites ; Car personne ne fait une chose en secret, lorsqu'il désire qu'elle paraisse. Si vous faites ces choses, montrez-vous au monde." Car ses frères mêmes ne croyaient pas en lui. Jésus leur dit : "Mon temps n'est pas encore venu ; mais votre temps à vous est toujours prêt. Le monde ne saurait vous haïr ; moi, il me hait, parce que je rends de lui ce témoignage, que ses œuvres sont mauvaises. Montez, vous, à cette fête ; pour moi, je n'y vais point, parce que mon temps n'est pas encore venu." Après avoir dit cela, il resta en Galilée. Mais lorsque ses frères furent partis, lui-même monta aussi à la fête, non publiquement, mais en secret. Les Juifs donc le cherchaient durant la fête, et disaient "Où est-il ?." Et il y avait dans la foule une grande rumeur à son sujet. Les uns disaient "C'est un homme de bien ; Non, disaient les autres, il trompe le peuple." Cependant personne ne s'exprimait librement sur son compte, par crainte des Juifs.

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *