Prier son Ange gardien….

Chers paroissiens,

Alors qu’il nous est demandé de voir clair, de prendre les bonnes décisions dans bien des domaines et de pratiquer le bien envers et contre tout, nous avons un puissant allié qui nous accompagne depuis les premiers moments de notre existence et que souvent nous oublions !

Il s’agit de l’Ange gardien que le Seigneur donne à chacun de nous, pour nous garder et nous protéger. « Dieu, dit le Psalmiste, a commandé à ses anges de nous garder » (Ps 90) et « l’ange du Seigneur est toujours à côté de ceux qui craignent Dieu, et il les défend contre les périls » (Ps 33).

Quels sont les bons offices des Anges gardiens ?

– Ils présentent à Dieu nos prières et nos bonnes œuvres.

– Ils veillent sur nous, nous inspirent de bonnes pensées et nous aident à accomplir le bien.

– Ils nous protègent contre les accidents et les dangers corporels ; mais ils défendent surtout nos âmes contre les tentations et les embûches du démon.

– Ils ne nous abandonnent pas quand nous avons péché, mais ils nous encouragent à faire pénitence.

En échange de tous ces bienfaits, dit saint Bernard, nous leur devons trois choses :

– Le respect pour leur présence, et, puisqu’ils sont nos témoins, nous devons craindre de leur déplaire par le péché.

– La dévotion, par une vive reconnaissance et une grande fidélité à recueillir leurs inspirations.

– La confiance pour la protection fidèle qu’ils nous accordent.

Nous pouvons admirer l’humilité, l’obéissance et la charité de nos Anges gardiens. Dieu les y attache pour notre protection et notre sainteté. « Quand j’étais avec toi, dit l’ange à Tobie, après lui avoir rendu mille bons offices, et l’avoir ramené dans la maison de son père, j’y étais par la volonté de Dieu, bénissez-le donc et chantez-lui un cantique de louange ». (Tobie, 12,13)

« Ange de Dieu, mon fidèle gardien, vous que la bonté divine a chargé de ma conduite, pendant ce jour (ou cette nuit), éclairez-moi, gardez-moi, dirigez-moi et gouvernez-moi » 

Je vous bénis                                                        Abbé Renaud de La Motte, curé

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *