“La terre est pleine de la miséricorde du Seigneur”

Chers paroissiens,

Lors de son dernier discours, avant de souffrir sa passion, le Christ-Jésus déclara : « Maintenant le Fils de l’homme est glorifié, et Dieu est glorifié en lui ». (Math 13, 31)

La résurrection du Christ permet à chaque âme de bonne volonté de le reconnaître et de l’adorer en esprit et en vérité. Le Prince des ténèbres est chassé du monde, et place est donnée pour rendre grâce et pour glorifier Jésus. À proportion des souffrances et des humiliations endurées pour nous, toute puissance, dit Jésus, m’a été donnée au ciel et sur la terre : il est le Prince des Rois de la terre, le Roi des Rois, et le Seigneur des Seigneurs. Cette puissance paraîtra au jour du jugement, et elle sera reconnue, adorée par toutes les créatures.

Toute puissance m’a été donnée… Jésus exerce sa puissance et son autorité souveraine dans le ciel, sur les anges, sur les bienheureux et sur toute la terre. Il est reconnu, adoré, servi et aimé par toutes les créatures. Jésus en fait des rois, si elles acceptent son joug. Ce qui est demandé aux âmes, c’est de reconnaître leur sujétion à ce divin Maître. Les âmes fidèles peuvent se glorifier de porter ses chaînes, d’être captives de son amour, de dépendre de lui. C’est alors qu’elles auront la véritable liberté.

« Allez ! De toutes les nations, faites des disciples : baptisez-les au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit, apprenez-leur à observer tout ce que je vous ai commandé ». (Math 28,19)

Le salut donné par la résurrection de Jésus nous appelle à une nouvelle mission : il s’agit de faire connaître et aimer Jésus ! « La terre est pleine de la miséricorde du Seigneur » (Ps 32, 5). La miséricorde était renfermée dans la Judée ; elle porte du fruit maintenant. Ce sont les fruits de la croix et du sang répandu pour nous. Jésus nous demande d’affermir et d’étendre son règne et son empire sur la terre. Cela continuera de se faire par la prédication de l’Evangile.

La résurrection de Jésus est le fondement de notre foi… Par la joie et l’exemple d’une vie vraiment chrétienne, soyons conscients que nos travaux, nos prières et nos bons exemples seront la meilleure prédication.

Belle et Sainte Fête de Pâques !

Je vous bénis                                                        Abbé Renaud de La Motte, curé

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *