Notre-Dame des Armées Versailles
http://notredamedesarmees.com/Septembre-2016-Une-rentree-sous-le-signe-de-la-joie
      Avril 2018 : « Je suis la résurrection et la vie, celui qui croit en moi, (...)

Avril 2018 : « Je suis la résurrection et la vie, celui qui croit en moi, fût-il mort, vivra » Jn 11, 25


Chers paroissiens,
 
Quelques pensées de saint Jean de la Croix dans « La montée au Carmel » (MC III,
31,8) pourront nous éclairer : Pâques est avant tout une invitation à ouvrir notre
intelligence et notre cœur à la réalité du Christ mort et ressuscité pour notre salut, et il
s’agit de le recevoir grandement.
 
Afin que les disciples ne soient pas privés du mérite de la foi, le Christ disposa les
choses pour qu’ils croient sans le voir lui-même.
 
A Marie-Madeleine il montra d’abord le sépulcre vide ; il la fit ensuite instruire par les
anges, parce que la foi vient par l’ouïe, comme le dit saint Paul (Rom 10, 17). Ainsi, il
voulut qu’elle crût en entendant avant de voir. Et quand elle le vit, ce fut sous la forme
d’un jardinier, afin d’achever de l’instruire dans la foi.
 
Aux disciples, il envoya d’abord les saintes femmes pour leur dire qu’il était
ressuscité.
 
Aux pèlerins d’Emmaüs, il enflamma d’abord le cœur par la foi avant de se découvrir
à eux.
 
A Thomas, qui avait voulu palper ses plaies, il dit : « Bienheureux ceux qui n’ont pas
vu et qui ont cru » (Jn 20, 29)
 
Finalement, il reprit tous ses disciples de n’avoir pas cru.
 
Chantons avec foi le « Victimae Paschali laudes » de la messe de Pâques et nous
comprendrons mieux l’esprit de victoire que le Christ attend de chacun de nous !
 
A la victime de Pâques, chrétiens, offrons nos louanges.
L’agneau sauve les brebis,
le Christ innocent réconcilie les pécheurs avec son Père.
La mort et la vie se sont affrontées en un duel gigantesque :
le Maître de la vie était mort, et le voici vivant qui règne à nouveau !
Dis-nous, Marie, qu’as-tu vu en chemin ?
J’ai vu le tombeau du Christ vivant, et sa gloire de ressuscité.
J’ai vu les anges, ses témoins, le suaire et les vêtements.
Il est ressuscité, le Christ, mon espoir ; il précèdera ses disciples en Galilée.
Nous le savons : le Christ est vraiment ressuscité des morts.
O Roi victorieux, prends-nous en pitié. Amen. Alléluia !

 
Je vous bénis,
Abbé Renaud de La Motte, curé

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Agenda