Notre-Dame des Armées Versailles
http://notredamedesarmees.com/Septembre-2016-Une-rentree-sous-le-signe-de-la-joie
      Juillet et Août 2017 : Le temps des vacances...

Juillet et Août 2017 : Le temps des vacances...

Chers fidèles,
 
Tous n’auront pas la joie de partir en vacances... mais tous, nous pourrons prendre un peu de temps pour effectuer une relecture de l’année scolaire écoulée. Ce qui revient le plus souvent, c’est le regret que nous avons de n’avoir pas pu réaliser tous nos projets, spécialement celui de n’avoir pas su nous poser suffisamment pour pratiquer le commandement nouveau de la charité. "Celui qui aime son frère demeure dans la lumière, et il n’y a en lui aucun sujet de chute (I Jo 2,10).
 
Rappelons et proclamons autour de nous les merveilleux effets de l’amour de Dieu. Et comprenons que l’amour surnaturel du prochain n’est qu’une manière d’aimer Dieu ! "Si quelqu’un dit : j’aime Dieu et qu’il haïsse son frère son frère, c’est un menteur ; comment celui qui n’aime pas son frère qu’il voit, peut-il aimer Dieu qu’il ne voit pas ?" (I Jo 4, 20)
 
Le principe qui doit nous guider constamment, c’est de voir Dieu ou Jésus dans le prochain et de rendre ainsi notre charité plus surnaturelle dans ses motifs et ses moyens d’action, plus universelle dans son étendue, plus généreuse et plus active dans son exercice.
 
Ainsi demandons au Seigneur une charité prévenante : Jésus nous a aimés le premier, alors que nous étions ses ennemis. Il est venu à nous, qui étions pécheurs. Il ne faut pas être étonné des misères et des faiblesses de ceux qui nous entourent. Tous nous avons tellement besoin de nous soutenir par la prière et l’esprit de sacrifice pour réparer nos propres égoïsmes.
 
Aussi demandons au Seigneur une charité compatissante : venir en aide aux souffrances que nous voyons simplement dans nos familles ou chez nos amis. Selon nos ressources, et quand elles sont épuisées, faisons au moins l’aumône de notre temps, d’une bonne parole, d’un service.
 
Enfin demandons au Seigneur une charité généreuse : nous devons donc être prêts à rendre service à nos frères, au prix même d’efforts notables. Elle sera cordiale et sympathique car la manière de donner vaut mieux encore que ce que l’on donne.
 
Cette charité entre nous, familles catholiques, sera le meilleur signe de la présence du Christ dans nos cœurs. Et la meilleure prédication tout autour de nous !
 
Avec mes frères prêtres, et au nom de tous les fidèles de Notre Dame des Armées, je remercie chaleureusement l’abbé Gérald de Servigny de son ministère durant toutes ces années à Versailles. Sa présence discrète et efficace est un modèle pour chacun de nous. Bon ministère à Brest cher monsieur l’abbé et vous serez toujours le bienvenu ici !
 
Je vous bénis.
 
Abbé Renaud de la Motte + Chapelain


Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Agenda