Notre-Dame des Armées Versailles
http://notredamedesarmees.com/Mai-2018-Prier-Marie-le-samedi
      Mai 2018 : Prier Marie le samedi…

Mai 2018 : Prier Marie le samedi…


Chers paroissiens,
 
La dernière mention de Marie dans les deux écrits de saint Luc se situe le jour du samedi : le jour du repos de Dieu après la Création, le jour du silence après la mort de Jésus et de l’attente de sa résurrection. Etant mère de Dieu et la plus sainte de toutes les créatures, Marie est toujours honorée immédiatement après Dieu et avant les Anges et les Saints dont elle est la reine. Ainsi en est-il aux litanies des Saints, au Confiteor, et à la messe où son nom est prononcé de nombreuses fois.
 
Nous pourrions réserver le samedi pour honorer spécialement Notre Dame.
 
« Vous allez recevoir une force, celle du Saint-Esprit, qui viendra sur vous. Alors vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre » (Ac 1,8).
 
Le Pape émérite Benoît XVI a utilisé les audiences publiques du mercredi pour exposer une catéchèse simple et accessible. Un ouvrage rassemble le thème de la prière, abordé pendant plus d’un an. Il s’agit de « l’Âme de la prière » aux éditions Artège Poche.
 
Avec Marie commence la vie terrestre de Jésus et avec Marie commencent également les premiers pas de l’Eglise. Dans les deux moments, le climat est celui de l’écoute de Dieu, du recueillement. Marie est capable de lire son histoire en reconnaissant avec humilité que c’est le Seigneur qui agit. En rendant visite à sa parente Elisabeth, elle se lance dans une prière de louange et de joie, de célébration de la grâce divine, qui a empli son coeur et sa vie, en faisant d’elle la Mère du Seigneur. Louange, action de grâce, joie : dans le cantique du Magnificat, Marie ne regarde seulement ce que Dieu a opéré en elle, mais également ce qu’il a accompli et accomplit continuellement dans l’histoire.
 
Dans la prière, Marie partage avec les Apôtres, mais aussi avec chacun de nous, la mémoire vivante de Jésus, sa présence. « Qu’en tous réside l’âme de Marie pour glorifier le Seigneur ; qu’en tous réside l’esprit de Marie pour exulter en Dieu ». (Saint Ambroise, Commentaire de Luc 2,26)
 
Le Christ Jésus est le Fils de Dieu par sa naissance ineffable et éternelle « dans le sein du Père » ; Il est le Fils de l’homme par sa naissance temporelle dans le sein d’une femme. Cette femme est Marie, mais cette femme est aussi une Vierge. C’est d’elle et d’elle seule, que le Christ tient sa nature humaine ; c’est à elle qu’il doit d’être Fils de l’homme ; elle est véritablement Mère de Dieu.
 
Jésus est Fils de Dieu et Fils de Marie ; Il est l’un et l’autre parfaitement ; demandons cette grâce d’imiter Jésus et de porter en nous cette double qualité de fils de Dieu et de fils de Marie.
 
Chaque samedi du mois de mai, pourquoi ne pas réciter les litanies de la Sainte Vierge, renouveler notre consécration, ou réciter le chapelet en famille ? Nous pourrions aussi assister à la messe en famille…
 
« Le Puissant fit pour moi des merveilles ; Saint est son nom ! »
 
Abbé Renaud de La Motte, curé

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

newsletter

Agenda