Notre-Dame des Armées Versailles
http://notredamedesarmees.com/Etre-chef

Etre chef

Un chef est un compagnon loyal sur qui l’on peut compter.
Celui qui s’en va seul à la recherche de la beauté, et qui l’apporte aux autres, et qui les y conduit.
Tu seras Chef.


Tu seras chef, veux-tu ?
Non pas aujourd’hui, ni demain peut-être ;
Mais lorsque l’heure sera venue ;
Lorsque ta vie sera droite comme une tige de roseau et simple comme un chant d’alouette.
Un chef, ce n’est pas celui qui veut commander, diriger, s’imposer ; celui qui donne des ordres pour se faire obéir ;
Celui qui défend ou qui permet ; qui blâme et qui loue ; qui récompense et qui punit.
Un chef, c’est autre chose. C’est davantage.
Un chef c’est celui qui, sans le vouloir et sans le savoir, attire les autres à lui ;
celui auprès duquel on vient s’asseoir ;
celui qu’on écoute et qu’on suit parce qu’on a découvert qu’il y avait une force en lui que rien ne peut détruire ; que sa vie est droite, et simple son action ; chaque jour la même ; simple, comme son regard tranquille qui semble venir de loin et s’en aller plus loin encore, jusqu’au fond des consciences et par delà l’horizon.

Un chef...
Comme il serait bon d’avoir un chef, lorsqu’on est fatigué !
Quelqu’un qui penserait pour nous, qui déciderait pour nous et qu’on n’aurait qu’à suivre.
Mais les chefs sont rares ;
Ceux-là du moins en qui l’on se confie.

Tu seras chef, veux-tu ?
Non pas aujourd’hui, ni demain peut-être ;
Mais lorsque l’heure sera venue ;
Lorsque ta vie sera droite comme une tige de roseau et simple comme un chant d’alouette.
Etre chef, ce n’est pas transformer les autres, pour en faire ce qu’on est
soi-même, en leur imposant ses idées et son action ; en les poursuivant de recommandations, de défenses et de préceptes.

Etre chef, c’est vivre une vie très pure, dans une maison ouverte.
Que ceux qui veulent venir, viennent ; et jamais la porte ne se ferme, ni les fenêtres ; car le chef vit aux yeux de tous, pour tous, avec tous.
Un chef exige beaucoup de lui-même ; presque rien des autres.
Il est sévère pour lui-même ; indulgent, pour les autres.
Il sait bien qu’il n’est pas facile de faire les choses et que presque tout demande un effort.
Un chef, c’est un camarade que tu as reconnu meilleur que toi et auprès duquel tu te sens devenir meilleur que toi-même.
Voila pourquoi tu l’as choisi.
Voila pourquoi tu lui dis : « mon chef ».

Tu seras chef, veux-tu ?
Non pas aujourd’hui, ni demain peut-être ;
Mais lorsque l’heure sera venue ;
Lorsque ta vie sera droite comme une tige de roseau et simple comme un chant d’alouette.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Agenda